fbpx

DĂ©couvrez les permis et licences pour ouvrir un restaurant

permisos-y-licencias-para-abrir-un-restaurante

Vous ne savez pas quelles procédures légales vous devez suivre pour ouvrir votre premier restaurant ? Nous avons préparé cet article pour vous en parler sans tomber dans des terminaisons techniques qui rendent la lecture fastidieuse.

Si vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur de la gastronomie, vous devez savoir qu’il existe un certain nombre de formalités juridiques que vous devez réunir. Bien que ce soit généralement un processus long et fatigant, il est strictement nécessaire pour exercer toute activité commerciale en Espagne.

L’obtention de tous les permis et licences nécessaires à l’ouverture d’un restaurant est la première étape du succès de votre entreprise. Commençons !

Quels sont les permis et licences nécessaires pour ouvrir un restaurant ?

L’ouverture d’un restaurant, d’un bar ou d’un café est un défi qui demande sans aucun doute beaucoup d’efforts au départ. D’autant plus qu’il faut d’abord passer par plusieurs procédures légales.

Pour vous en donner une idée, nous allons parler dans les lignes qui suivent des documents pour ouvrir un restaurant.

Enregistrement de l’entreprise ou de la société

La première démarche juridique que vous devez entreprendre est de mettre en ordre les papiers de votre entreprise. Pour ce faire, vous devrez enregistrer votre entreprise d’accueil auprès de votre administration municipale locale dès que possible.

Ensuite, vous devrez demander une licence d’exploitation. Si vous devez apporter quelques modifications structurelles à vos locaux, vous devrez demander un permis de construire.

Une fois cette démarche effectuée, l’étape suivante consiste à enregistrer votre restaurant auprès du ministère de l’Industrie. De cette manière, il sera légalement reconnu comme un établissement dédié au secteur de la gastronomie.

Déclaration d’impôts

La déclaration d’impôt, figure également parmi les aspects juridiques que le restaurateur doit tenir à jour. Il est conseillé de payer les impôts avant de commencer les opérations de l’établissement, tout cela dans le but d’entrer dans la norme d’information financière.

Ensuite, il faut s’inscrire dans la « Declaración de Alta de Inicio de Actividad », puis effectuer les paiements de la TVA et des impôts. N’oubliez pas que ces aspects doivent être pleinement respectés avant d’entreprendre les démarches juridiques suivantes.

Il convient de noter que le paiement des impôts en Espagne est un processus difficile. En effet, les paiements municipaux et nationaux sont effectués en fonction du montant des revenus ou de la croissance de l’établissement gastronomique.

Certifications spéciales

Il existe d’autres formalités pour l’ouverture d’un restaurant qui sont quelque peu délicates. Par exemple, la manipulation des aliments nécessite une autorisation sanitaire spécifique que même les employés du restaurant doivent avoir en vigueur

Il est également nécessaire de prouver que votre entreprise ne génère pas d’impact négatif sur la planète, que ce soit par la pollution solide ou sonore. Pour cela, vous devez soumettre un rapport d’impact environnemental aux autorités municipales.

Les autres permis et licences pour ouvrir un restaurant sont les suivants :

  • Mesures de protection contre l’incendie.
  • SĂ©curitĂ© sanitaire.
  • Sorties de secours.
  • Trousse de premiers soins ou application des protocoles de sĂ©curitĂ©.
>  Comment créer un restaurant de cuisine fait maison

Il faut également présenter un rapport certifiant que le restaurant n’est pas exposé à des dangers ou à des menaces pour les employés, les convives et les voisins.

Sécurité sociale

Il est essentiel de commencer les dossiers de responsabilité civile pour commencer à embaucher le personnel qui travaillera dans le restaurant, ensuite :

  • Le restaurateur doit entrer dans le rĂ©gime spĂ©cial des travailleurs indĂ©pendants.
  • Ensuite, s’inscrire dans une assurance accident
  • Et, enfin, dans l’enregistrement du poste de travail.

Lors de la déclaration aux agences gouvernementales compétentes, il sera également nécessaire de tenir un calendrier de travail et des évaluations des risques. Cela s’ajoute aux stratégies de prévention des risques sur le lieu de travail.

Licence d’ouverture de restaurant

Lorsque vous avez effectué et vérifié tous les enregistrements, les certifications et les paiements de taxes mentionnés précédemment, il est temps de demander la licence pour ouvrir votre restaurant.

Il s’agit d’une certification, qui garantit que les autorités confirment que votre établissement répond à toutes les exigences imposées par la loi. Et même, que vos opérations ne seront pas un problème pour les voisins.

N’oubliez pas que, selon la localité, le type de restaurant et le type de nourriture que vous proposez, des exigences sont imposées et d’autres sont plus spécifiques.

Recommandations pour l’obtention des licences d’ouverture d’un restaurant

L’obtention des licences nécessaires pour un restaurant est un processus qui prend du temps. Si vous souhaitez simplifier ce voyage, consultez les recommandations suivantes:

Ne stressez pas

Tout d’abord, nous devons vous dire de ne pas stresser !

>  Service traiteur: comment optimiser la logistique
N’oubliez pas qu’il s’agit d’un processus lourd mais nécessaire pour faire vos premiers pas en tant qu’entrepreneur. Faites-le calmement et consacrez tout le temps nécessaire pour remplir toutes les formalités administratives.

Demandez l’avis de professionnels

Dans le meilleur des cas, laissez-vous conseiller par des professionnels du secteur. Ils vous guideront sur ce chemin pour que tout se passe correctement, et même, pour que vous n’oubliiez aucune des procédures pour ouvrir votre restaurant.

Faites attention aux matériaux et aux meubles

Alors, avez-vous terminé le processus d’autorisation et de licence ?

Il y a encore des choses auxquelles vous devez faire attention.

Une fois que vous en avez terminé avec les licences légales, il est temps de choisir les matériaux qui répondent aux paramètres sanitaires. Celles-ci sont conformes aux exigences établies par la loi en vigueur.

Il sera également opportun que vous vous laissiez conseiller sur les caractéristiques que doit avoir le mobilier de votre restaurant. Il est nécessaire que vous vous assuriez que vos équipements et machines remplissent leur fonction et respectent les lois en vigueur.

Conclusions finales

Pour ne rien laisser au hasard et régler les moindres détails, faites appel à un professionnel qui vous guidera et vous instruira sur les différents processus juridiques, des procédures institutionnelles aux diverses exigences en matière de machines, de finitions et de conditionnement.

Enfin, si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les permis et licences pour ouvrir un restaurant

dans votre région, rendez-vous au bureau de l’AEAT le plus proche. Vous pouvez également choisir de demander un avis juridique sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BASIC DATA PROTECTION INFORMATION

Responsible: Envalia Group, S.L.

Purpose: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Legitimation: Consentimiento del interesado.

Recipients: Los datos sĂłlo se transmiten a los proveedores que tienen una relaciĂłn contractual con Monouso.

Rights: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Additional information: You can find additional and detailed information on data protection in our privacy policy