fbpx

La Mocaorà : un doux amour dans un mouchoir

À Valence, le 9 octobre a une signification particulière.

Cette journée est célébrée le jour de la Communauté de Valence en Espagne, le jour de la Saint Dionysos, patron de l’amour à Valence, et de la Mocaorà.

Ces trois célébrations – avec une certaine relation entre elles – conservent une grande partie de l’idiosyncrasie valencienne.

Nous nous concentrerons sur la célébration de Mocaorà, mais nous ne pouvons le faire sans parler des deux autres sujets.

Voyons pourquoi ?

Revue historique d’une tradition sucrée

Le 9 octobre 1238, le roi Jacques Ier d’Aragon entre à Valence, plein de gloire et de victoire.

Le roi Jaime Ier, connu sous le nom de « El Conquistador », a récupéré Valence après la capitulation de Zayyán ibn Mardanish, le dernier roi maure de la communauté.

Comme prévu, l’entrée triomphale du roi Jaime Ier et la création du royaume de Valence au sein de la couronne d’Aragon est un fait qui mérite d’être rappelé et célébré.

Spontanément, la population valencienne de l’époque a organisé une fête en commémoration de cet acte héroïque, chaque 9 octobre.

Pendant des siècles, le festival annuel a rassemblé les Valenciens pour faire la fête. Les célébrations ont commencé au coucher du soleil le 8 et se sont terminées à la dernière minute le 9 octobre.

Cette célébration a été associée à la fête de Saint Dionysos ou Saint Donis qui, selon le calendrier catholique, est célébrée le même jour : le 9 octobre de chaque année.

Tout s’est passé ainsi jusqu’à la fin de la guerre de succession au trône d’Espagne.

Une guerre qui a tout changé

Philippe V d’Espagne, le roi vainqueur de la guerre de succession, a publié un décret de la Nueva Planta éliminant les privilèges et les lois de tous les royaumes qui n’ont pas combattu à ses côtés pendant la guerre.

En outre, avec le décret sur les nouvelles plantes, il a aboli le droit de célébrer et de commémorer tout événement lié aux royaumes abrogés.

Ainsi, Valence – parmi d’autres localités espagnoles – a vu comment un décret visait à éliminer une partie de ses traditions et coutumes.

Mais le peuple n’obéit pas toujours aux lois comme l’attendent les dirigeants.

Les boulangers font revivre le parti

Pour contourner l’interdiction, les pâtissiers valenciens cuisaient des desserts en forme de pétards et de fusées qui, sur ordre du roi, ne pouvaient pas être explosés pendant leurs festivités.

Ainsi sont nés Piuleta et Tronador, deux desserts en amande sous forme d’éléments interdits par la Couronne, qui – par ailleurs – ont un contenu sexuel très bien déguisé.

La Piuleta, qui représente un pétard allongé, a également la forme d’un phallus masculin. Le Tonnerre, quant à lui, caractérise un feu d’artifice en forme de parties intimes d’une femme.

En plus de ces deux figurines en pâte d’amande, qui sont sans aucun doute les stars de Mocaorà, les boulangers font cuire des figurines en forme de légumes et de fruits.

La raison de l’inclusion des légumes et des fruits est double.

Un groupe soutient qu’il fait référence à la fertilité des terres valenciennes, tandis que d’autres indiquent qu’elles symbolisent les légumes que les Maures ont donnés à l’épouse du roi Jaime Ier, Doña Violante de Hongrie.

Ainsi, la commémoration de l’entrée triomphale du roi Jaime Ier à Valence est revenue dans les rues.

Naissance de Mocaorà

Nacimiento de la Mocadorà

Ces représentations divines de massepain, depuis leur apparition comme représentation de la rébellion valencienne, ont été données avec un mouchoir local, appelé « mocador ».

Pour cette raison, le festival prend le nom de mouchoir et commence à être connu sous le nom de Mocaorà.

Puis, le 9 octobre, deux célébrations convergent dans les rues de Valence.

Le premier d’entre eux rappelle l’exploit du roi Jaime Ier, avec la traditionnelle marche dans les rues de Valence pour rendre hommage à la Real Senyera.

Tandis que le second célèbre la fête de Sant Donis avec des centaines de petits amis et d’amoureux qui offrent à leurs proches la traditionnelle friandise enveloppée dans un foulard de soie.

La Mocaorà aujourd’hui

Comme nous l’avons dit, la Mocaorà est liée à la livraison de sucreries typiques – à base d’amandes – des amoureux à leurs petites amies ou à leurs épouses.

Les amoureux, aux budgets plus confortables, attachaient un bijou aux extrémités du mouchoir pour orner la beauté naturelle de la bien-aimée.

De leur côté, les femmes ont l’habitude de garder les foulards que leur amant leur a donnés année après année. Ils sont un souvenir précieux.

Tout comme le massepain est donné aux femmes amoureuses, il est également d’usage que les enfants donnent des bonbons à leur mère.

C’est pourquoi, à Valence, une Saint-Valentin unique et particulière est célébrée chaque 9 octobre.

La tradition avec le goût

Partout dans le monde, de nombreux festivals locaux ont leur propre plat ou délice.

Ces plats – uniques et représentatifs des dates – sont une source de fierté pour les habitants et une source de satisfaction pour les visiteurs.

Pendant le festival de Mocaorà, la Guilde des maîtres confiseurs de Valence estime que plus de 70 000 kilos d’amandes sont utilisées pour fabriquer 200 000 pièces. Tout ce massepain n’est que pour la Saint-Donis.

La Guilde, principal promoteur de la fête depuis sa création, organise également un concours pour choisir le meilleur Mocaorà de l’année et le lieu de la meilleure vitrine faisant allusion à la fête.

Cinq prix au total seront décernés : meilleur spectacle de Sant Donís, meilleur Mocaorà, meilleure dégustation, meilleure innovation et deuxième place.

Nous vous invitons à profiter d’un reportage publié sur la chaîne YouTube d’Europa Press, où sont décrits les aspects les plus importants de ce festival qui unit le peuple valencien.

Préparation de Mocaorà

Preparación de Mocadorà

Tout d’abord, n’oubliez pas que dans la cuisine, il faut utiliser des ingrédients de qualité supérieure pour obtenir des résultats de qualité.

Le processus de préparation de la Mocaorà commence par le broyage des amandes. Il faut les écraser au point qu’elles commencent à sécher et le mélange qui en résulte est très semblable au sable de plage.

Les enseignants pèsent ensuite le mélange obtenu, pour y ajouter le même poids de sucre.

C’est-à-dire que si l’amande pèse 100 g, il faut ajouter 100 g de sucre au mélange.

Le sucre et les amandes broyées sont apportés à la cuisine. Ils sont bouillis jusqu’à ce qu’ils atteignent la température de 120˚ centigrade.

Lorsqu’il sort de la marmite, on le laisse refroidir et on l’écrase à nouveau. Vous obtiendrez un sable fin et sans grumeaux.

Le mélange ainsi obtenu est pétri, certains ajoutant le jaune d’un œuf pour donner plus de corps au mélange.

Ils pétrissent et malaxent, ils humidifient leurs mains quand ils voient qu’il est très sec, ils continuent à pétrir.

Ils recouvrent la pâte de papier film et l’amènent au réfrigérateur pendant 24 heures.

Le lendemain, ils sortent le massepain qui sera très souple.

Avec des couleurs, et beaucoup de patience, on fabrique les fruits, les légumes, les piuletas et les tronadores qui orneront le plateau qui finira dans les mains d’un amoureux.

La pâte d’amande repose encore 24 heures dans sa forme finale avant d’être cuite pendant 10 minutes au maximum.

Monouso : assiettes et plateaux à pâtisserie

Comme vous l’avez vu, la présentation est essentielle à cette fête.

Les massepains sous forme de fruits, légumes, fusées et pétards sont enveloppés dans une écharpe en soie naturelle.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’ils reposent sur des plateaux. Où peut-on acheter les plateaux les plus jolis sur Internet ? Chez Monouso !

Oui, dans notre boutique en ligne, nous vous proposons une grande variété de plateaux et d’assiettes pour les pâtisseries.

Vous trouverez dans notre boutique des plateaux rectangulaires en carton et des assiettes rondes en couleurs argent, or, noir, blanc et kraft.

N’oubliez pas que vous pouvez recevoir tous vos envois, dans le confort à votre domicile ou votre entreprise, 48 heures après avoir confirmé votre commande.

Si vous avez des questions, vous pouvez discuter avec un opérateur par l’intermédiaire de notre site web, écrire à info@monouso.fr ou nous appeler au 0423120014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BASIC DATA PROTECTION INFORMATION

Responsible: Envalia Group, S.L.

Purpose: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Legitimation: Consentimiento del interesado.

Recipients: Los datos sólo se transmiten a los proveedores que tienen una relación contractual con Monouso.

Rights: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Additional information: You can find additional and detailed information on data protection in our privacy policy