fbpx

Food Sharing, la meilleure plateforme pour valoriser vos surplus alimentaires

Food-sharing

Saviez-vous que chaque jour, de plus en plus d’entreprises du secteur de l’hĂŽtellerie et de la restauration sont touchĂ©es par la vision du partage des aliments? Cette plateforme numĂ©rique propose de modifier la façon dont vous gĂ©rez les dĂ©chets alimentaires de votre entreprise au profit de votre communautĂ©.

Avec cette initiative, vous vous montrerez certainement comme une entreprise engagĂ©e dans la protection de l’environnement. De plus, vous rejoindrez des milliers d’utilisateurs qui apportent leur grain de sable pour rĂ©duire la faim dans le monde. Suivez-nous et dĂ©couvrez ce mouvement gastronomique intĂ©ressant. C’est parti !

Food Sharing : Qu’est-ce que cette plateforme reprĂ©sente ?

Food Sharing est un service numĂ©rique qui vise Ă  Ă©liminer les surplus de nourriture. Pour ce faire, les utilisateurs partagent leurs aliments, rĂ©duisent les dĂ©chets et mettent en avant les valeurs d’une alimentation consciente. Cette proposition intĂ©ressante est nĂ©e aprĂšs avoir observĂ© le succĂšs d’autres initiatives orientĂ©es vers le partage de maisons, de taxis, de livres, etc.

Food-sharing

Cet espace numĂ©rique a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par le journaliste Valentin Thurn, un cĂ©lĂšbre documentariste allemand. Son souhait Ă©tait de mettre en relation ceux qui ont des excĂ©dents de nourritures pouvant ĂȘtre endommagĂ©s, avec des personnes qui veulent en profiter. Le succĂšs du systĂšme rĂ©side dans sa formule pratique, simple et trĂšs adaptable Ă  la sociĂ©tĂ© oĂč il est mis en Ɠuvre.

Pour mieux l’expliquer, imaginez que, pour des raisons de voyage, vous avez des excĂ©dents de nourriture, et que ceux-ci risquent d’ĂȘtre endommagĂ©s. Pour Ă©viter ce fĂącheux gaspillage, il suffit de l’annoncer et d’indiquer oĂč il peut ĂȘtre collectĂ©. Vous pouvez ainsi prendre soin de l’environnement, Ă©conomiser de la nourriture et contribuer Ă  satisfaire l’un des besoins les plus fondamentaux de l’humanitĂ©.

Profitez des excédents alimentaires grùce au FoodSharing, quelques faits intéressants

Chaque jour sur notre planĂšte, nous voyons des millions de personnes souffrir de la faim et de la malnutrition. Les statistiques montrent que, rien qu’en Europe, plus de 90 millions de tonnes de nourriture sont gaspillĂ©es chaque annĂ©e. En outre, dans notre pays, 80 kilos de nourriture par personne sont gaspillĂ©s chez les particuliers, sur les marchĂ©s et dans les entreprises de restauration.

En rĂ©ponse Ă  cette triste rĂ©alitĂ©, ValentĂ­n Thurn, aprĂšs avoir tournĂ© son documentaire Degusta la Basura, a lancĂ© le projet. Pour ce faire, il a rĂ©ussi Ă  obtenir le soutien d’un groupe de personnes intĂ©ressĂ©es par le mĂ©canisme du micro-patronage et a rĂ©coltĂ© quelque 11 500 euros. À partir de lĂ , il a commencĂ© Ă  travailler pour transcender certaines barriĂšres culturelles et sociales qui entourent la gestion des excĂ©dents alimentaires.

Selon les chiffres publiĂ©s, 9 000 paniers alimentaires ont Ă©tĂ© distribuĂ©s, sauvant ainsi 34 000 kilos de nourriture qui auraient fini Ă  la poubelle. En outre, il y a dĂ©jĂ  plus de 40 000 utilisateurs qui ont utilisĂ© la plateforme pour faire des dons ou profiter des dispositions. Actuellement, ils disposent dĂ©jĂ  d’une version pour les appareils mobiles que vous pouvez utiliser directement dans votre communautĂ©.

Marche Ă  suivre pour partager des aliments avec l’application FoodSharing

Comme nous l’avons mentionnĂ©, l’idĂ©e est de mettre en relation les gens au sein d’une communautĂ© et avec les entreprises alimentaires locales. Par la suite, les personnes concernĂ©es pourront partager les restes de nourriture au lieu de les jeter. Sur la base de ce qui prĂ©cĂšde et si vous vous lancez dans ce mouvement, vous devez connaĂźtre les dĂ©tails de base suivants:

  1. AprĂšs avoir tĂ©lĂ©chargĂ© l’application, vous devez crĂ©er une liste pour ajouter un Ă©lĂ©ment particulier. Pour ce faire, cliquez sur le bouton “Ajouter des aliments” et ajoutez les donnĂ©es avec les Ă©lĂ©ments que vous souhaitez partager. Vous avez la possibilitĂ© de publier une photo jointe, afin de motiver vos convives Ă  participer Ă  la collecte.
  2. Ensuite, publiez l’information et attendez la rĂ©ponse des personnes intĂ©ressĂ©es dans la section sociale. N’oubliez pas d’activer le GPS de votre appareil mobile afin que les utilisateurs les plus proches de chez vous puissent vous voir.
  3. Si vous souhaitez commander l’un des aliments publiĂ©s, cochez les articles les plus proches de votre adresse. Ensuite, sĂ©lectionnez ceux qui vous plaisent le plus et appuyez sur le bouton qui vous permet d’approuver la liste. Il ne vous reste plus qu’Ă  attendre la confirmation pour convenir de l’heure et du lieu de l’enlĂšvement.
  4. N’oubliez pas de noter les utilisateurs en fonction de la qualitĂ© de leur participation. Cela apporte confiance, sĂ©curitĂ© et crĂ©dibilitĂ© au processus et favorise l’augmentation du nombre d’utilisateurs avec la vision du partage des aliments.

10 autres plateformes pour utiliser les restes de nourriture dans votre entreprise d’accueil

Il existe actuellement plusieurs plateformes similaires Ă  Food Sharing, qui vous permettront de vivre l’expĂ©rience de tirer le meilleur parti de la nourriture. Surtout lors d’occasions spĂ©ciales comme NoĂ«l, oĂč il est courant de trop cuisiner et d’avoir des restes.

C’est pourquoi nous allons maintenant vous prĂ©senter d’autres applications avec lesquelles vous pouvez rejoindre cette vision gastronomique de la solidaritĂ©

1. Too Good To Go

Il s’agit d’une application trĂšs intĂ©ressante qui fonctionne en mettant en relation des restaurants pour acheter votre nourriture Ă  un prix raisonnable. Ces aliments sont gĂ©nĂ©ralement les plats qui n’ont pas Ă©tĂ© consommĂ©s ou qui ont Ă©tĂ© vendus Ă  la fin de la journĂ©e. Par consĂ©quent, de plus en plus d’entreprises de restauration font de la publicitĂ© sur Too Good To Go chaque jour.

C’est une tentative louable d’Ă©viter de jeter de bons aliments parce qu’ils ne peuvent pas ĂȘtre servis le lendemain. Et surtout, vos clients seront heureux d’Ă©conomiser de l’argent et de contribuer Ă  rĂ©duire les dĂ©chets sur la planĂšte. Les dĂ©veloppeurs affirment qu’ils travaillent Ă  la rĂ©alisation du rĂȘve d’un monde plus solidaire, sans gaspillage alimentaire.

Cette application est considĂ©rĂ©e comme l’un des moyens les plus simples d’utiliser les excĂ©dents alimentaires tout en augmentant la rentabilitĂ©. Il suffit de tĂ©lĂ©charger l’application, de s’inscrire et de commencer Ă  profiter de cette expĂ©rience crĂ©ative. Avec vos packs alimentaires, vous offrirez toujours d’agrĂ©ables surprises Ă  un bon prix et aurez un impact positif sur la planĂšte.

2. Nice to Eat You (Nice to Eat You)

C’est maintenant au tour de la plus jeune application du groupe, qui met en relation les restaurants et les Ă©tablissements de restauration avec des clients conscients. Si vous avez de la nourriture qui n’a pas Ă©tĂ© consommĂ©e pendant la journĂ©e, vous pouvez trouver des utilisateurs qui en profiteront pour un prix modique. Il s’agit d’une offre qui est infĂ©rieure Ă  50% du prix habituel et qui sera publiĂ©e pour vos clients proches.

Ses fondateurs affirment que l’objectif est de promouvoir une meilleure utilisation des ressources disponibles, par le biais d’un projet Ă©conomiquement durable. Le programme est disponible sur le web pour les systĂšmes d’exploitation compatibles Android et iOS.

3. Food and Save

C’est Ă  notre tour de commenter Food and Save, chargĂ© de mettre en relation les magasins d’alimentation avec les utilisateurs Ă  la recherche d’offres succulentes. Elle est nĂ©e dans les Ăźles BalĂ©ares et sa vision s’est progressivement Ă©tendue pour atteindre un nombre important d’adeptes. Il est intĂ©ressant de noter que la sociĂ©tĂ© affecte une partie de ses bĂ©nĂ©fices Ă  des dons locaux.

À cet Ă©gard, ils disent vouloir aider les rĂ©gions oĂč l’application fonctionne en versant des contributions aux ONG voisines. La mĂ©thodologie utilisĂ©e Ă  cet effet, se concentre sur la simple attribution d’un pourcentage fixe des transactions financiĂšres. Cela renforce le sens social des utilisateurs, sachant qu’ils contribuent au dĂ©veloppement de leurs communautĂ©s en construisant un meilleur endroit.

4. Tapper

Il s’agit d’une autre alternative logicielle qui met en relation les entreprises du secteur de l’hĂŽtellerie et de la restauration avec les clients qui aiment Ă©conomiser sur les produits alimentaires. Il vous suffit de l’installer et d’autoriser votre gĂ©olocalisation et vous trouverez immĂ©diatement les utilisateurs inscrits et intĂ©ressĂ©s qui vivent dans votre communautĂ©. Vous pourrez ainsi profiter des surplus de nourriture et mettre un terme au gaspillage en fin de journĂ©e.

Tapper est considĂ©rĂ© comme un projet social dont l’objectif est de fournir un lieu de rencontre entre les consommateurs et les Ă©tablissements de restauration. Son objectif au bout du chemin restera la rĂ©duction du gaspillage alimentaire et l’aide Ă  la consommation de produits adaptĂ©s. Ceci en veillant toujours Ă  ce que leurs caractĂ©ristiques organoleptiques soient adaptĂ©es au plaisir de vos clients.

5. Nooddle

Pour conclure, nous prĂ©sentons une plateforme en ligne lĂ©gĂšrement diffĂ©rente. Dans ce cas, les promoteurs se sont concentrĂ©s un peu plus sur le rĂ©sidentiel que sur le commercial. Il est considĂ©rĂ© comme une alternative Ă©ducative, car il se concentre sur la formation Ă  l’utilisation des aliments sur le point d’expirer.

Il vous suffit d’indiquer Ă  la plateforme quels sont les produits qui se trouvent encore dans votre rĂ©frigĂ©rateur, et vous recevrez des recettes Ă  Ă©laborer. En ce sens, vous profiterez d’alternatives saines telles que des recettes vĂ©gĂ©tariennes, sans gluten et d’autres options intĂ©ressantes. Nooddle vous prĂ©sentera une sĂ©rie d’options permettant de tirer parti de ce que vous avez sous la main pour Ă©viter de le jeter.

6. Je suis la nourriture parfaite

Nous vous prĂ©sentons maintenant une autre application trĂšs intĂ©ressante dans le secteur de l’utilisation des provisions. Son objectif est trĂšs clair : rĂ©cupĂ©rer des produits en bon Ă©tat de consommation provenant de l’industrie alimentaire et des boissons. Les propriĂ©taires en tireront un avantage Ă©conomique pour une fraction du prix.

Le mĂ©canisme commence par l’enregistrement, et Ă  partir de lĂ , ils n’ont plus qu’Ă  notifier lorsque leurs produits sont sur le point d’expirer. Le catalogue est trĂšs variĂ©, y compris des alternatives intĂ©ressantes comme les aliments pour bĂ©bĂ©s. Et le mieux, c’est qu’il dispose de son propre service de livraison Ă  domicile.

7. Plus de déchets

L’objectif est de sensibiliser les gens du monde entier au droit Ă  l’alimentation et au gaspillage de nourriture. En outre, cet effort met en Ă©vidence les problĂšmes connexes afin que des mesures locales puissent ĂȘtre prises. Son dĂ©veloppement a Ă©tĂ© impulsĂ© par l’ONG Prosalus, devenant une rĂ©fĂ©rence pour le secteur.

Ce logiciel est un outil collaboratif spĂ©cialement conçu pour le partage de nourriture. Il s’agit essentiellement de publier ce qu’il vous reste ou de passer en revue les produits les plus proches que d’autres clients publient.

Il est dotĂ© d’un chat assez intuitif, de sorte que lors des rencontres sociales, ils peuvent se mettre d’accord sur l’espace le plus appropriĂ© pour la collecte. Un autre aspect important est que les utilisateurs ont consolidĂ© une communautĂ© virtuelle engagĂ©e en faveur de l’environnement.

8. OLIO

Cette plateforme est l’une des plus importantes de notre liste, avec 4 millions d’utilisateurs Ă  ce jour. Son objectif est de mettre en relation les voisins entre eux et avec les entreprises de restauration afin de partager les excĂ©dents. Il s’agit notamment des aliments dont la date de pĂ©remption est proche, des lĂ©gumes cultivĂ©s sur place, du pain, des aliments prĂ©sents dans votre rĂ©frigĂ©rateur, etc.

Il dispose Ă©galement d’un module spĂ©cial pour les articles mĂ©nagers non alimentaires. L’utilisation de l’application est trĂšs simple, il suffit d’ouvrir l’application, d’inclure une photo du produit et sa description. Ensuite, il ne vous reste plus qu’Ă  indiquer les conditions de retrait, qui comprennent l’heure, le lieu et le moment de la rĂ©cupĂ©ration.

La maniĂšre d’accĂ©der aux produits commence par l’exploration des listes disponibles les plus proches. Vous pouvez Ă©galement demander ce qui vous plaĂźt et programmer des ramassages par le biais de sa section de messages privĂ©s. Ses crĂ©ateurs pensent que les petits changements (un simple oignon ou un cupcake sauvĂ©) ont le potentiel collectif de changer le monde.

9. Pas mĂȘme les miettes

Une plateforme numĂ©rique qui met en relation des entreprises sur le point de jeter des aliments qu’elles ne peuvent plus vendre avec des utilisateurs intĂ©ressĂ©s. Il s’agit d’une option beaucoup plus locale que les prĂ©cĂ©dentes, car elle n’est actuellement disponible qu’autour de Madrid. Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet menĂ© par quatre jeunes Espagnols, inspirĂ©s par des expĂ©riences similaires dĂ©veloppĂ©es dans d’autres pays europĂ©ens.

GrĂące Ă  ce systĂšme, vous pouvez publier des produits qui, s’ils ne sont pas utilisĂ©s Ă  la fin de la journĂ©e, finiront Ă  la poubelle. À cet Ă©gard, le rĂ©seau de commerçants locaux inscrits prĂ©sente sa marchandise et la vend Ă  un prix infĂ©rieur en convenant d’un dĂ©lai de livraison. Et le meilleur, c’est que Ni las migas est compatible avec tous les appareils portables pour vous permettre d’y accĂ©der facilement.

10. weSAVEeat

Pour complĂ©ter cette liste intĂ©ressante, examinons cette application qui rassemble des restaurants, des boulangeries, des cafĂ©s et de nombreuses autres entreprises alimentaires associĂ©es. Tous font quotidiennement des notifications pour publier leur surplus de nourriture, que les clients achĂšteront Ă  un prix trĂšs rĂ©duit. L’entreprise est nĂ©e en octobre 2017 dans la ville de Barcelone et est actuellement prĂ©sente Ă  Madrid et Ă  Saragosse.

Les statistiques prĂ©sentĂ©es sur leur site officiel soulignent qu’ils comptent plus de 5 000 utilisateurs actifs et 150 Ă©tablissements de restauration. En outre, ils affirment avoir rĂ©ussi Ă  Ă©conomiser la somme impressionnante de 1000 kilos de nourriture. Tous ces Ă©lĂ©ments forment un systĂšme efficace qui vise Ă  crĂ©er un monde aux habitudes alimentaires plus conscientes.

Le mĂ©canisme fonctionne en triant les produits par proximitĂ©, mais la plateforme vous permet de modifier les critĂšres pour effectuer une recherche par prix. Il comprend Ă©galement une section pour vous montrer les produits disponibles, ainsi qu’un tableau comparatif pour calculer le montant de vos Ă©conomies.

Avec ces informations, nous arrivons Ă  la fin de ce post sur le partage de nourriture, et comment tirer profit de cette plateforme dans votre entreprise d’hospitalitĂ©. En rejoignant ce mouvement Ă©cologique, vous donnerez une image spĂ©ciale et renouvelĂ©e Ă  votre marque pour vous diffĂ©rencier de la concurrence. Et n’oubliez pas de consulter notre catalogue en ligne, oĂč vous trouverez les bons produits pour commencer cette aventure. À bientĂŽt !

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.

INFORMATIONS DE BASE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

Objectif: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Droits: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Bénéficiaires: Los datos sólo se transmiten a los proveedores que tienen una relación contractual con Monouso.

LĂ©gitimation: Consentimiento del interesado.

Responsable: Envalia Group, S.L.

Informations complémentaires: You can find additional information on data protection in our privacy policy

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.