fbpx

ETTANO ou FATTOM: qu’est ce que c’est?

FATTOM ou AATTOH : sachez-le et vous gagnerez

Savez-vous ce qu’est la FATTOM ? Avant de poursuivre la lecture, rĂ©flĂ©chissez un peu :qu’est ce que ça pourrait ĂȘtre pour vous ?

Entre autres termes, les FATTOM sont des techniques qui vous permettront de conserver vos aliments en bon Ă©tat plus longtemps.

Vous devez connaĂźtre la mĂ©thode FATTOM. Son utilisation vous permettra de contrĂŽler les facteurs qui favorisent la croissance bactĂ©rienne dans les aliments, en Ă©vitant la production d’agents pathogĂšnes capables de provoquer des maladies.

Venez avec nous pour découvrir les secrets de cette technique et apprendre de nouvelles façons de conserver les aliments.

FATTOM : l’acronyme qui dĂ©tient le secret

FATTOM est une technique d’apprentissage qui permet de mĂ©moriser des informations concernant six Ă©lĂ©ments qui favorisent la dĂ©composition des aliments.

Dans la FATTOM, il existe deux types de facteurs qui font que la croissance de micro-organismes tels que les virus, les bactéries et les moisissures est soit brutale soit dangereuse.

Il en rĂ©sulte des aliments Ă  l’odeur et au goĂ»t dĂ©sagrĂ©ables que nous vous assurons de ne pas consommer.

En ce sens, il est important de souligner le risque qu’il y a Ă  consommer des aliments contaminĂ©s qui peuvent produire des intoxications alimentaires provoquant des douleurs et des nausĂ©es d’estomac, appelĂ©es pathogĂšnes ou bactĂ©ries.

Pour avoir une idée claire du concept de FATTOM, il est nécessaire de connaßtre sa signification. Nous allons maintenant définir chaque point:

La F dans la FATTOM

Le F reprĂ©sente l’initiale du mot « food » .

Elle fait rĂ©fĂ©rence Ă  l’action de dĂ©composition que les bactĂ©ries exercent sur les aliments.

Certains aliments tels que les lĂ©gumes, les fruits et les fĂ©culents sont susceptibles d’ĂȘtre altĂ©rĂ©s par des bactĂ©ries.

Il est donc devenu nĂ©cessaire de prendre des mesures pour prĂ©server les aliments par la rĂ©frigĂ©ration, la congĂ©lation et d’autres techniques telles que la mise en conserve, le fumage et le marinage.

Cependant, en prĂ©sence d’aliments tels que le pain, les pommes et les oignons, ils peuvent ĂȘtre conservĂ©s Ă  tempĂ©rature ambiante pendant de plus longues pĂ©riodes.

L’aciditĂ© est la A de FATTOM

L’aciditĂ© est un autre aspect qui fait partie de FATTOM, qui permettra de connaĂźtre le niveau d’aciditĂ© ou d’alcalinitĂ© des aliments.

L’échelle d’évaluation des niveaux de pH se situe entre 0 et 14, les valeurs infĂ©rieures Ă  6 Ă©tant plus acides et les valeurs supĂ©rieures Ă  8 plus alcalines. Le pH 7 reprĂ©sente une valeur neutre.

En gĂ©nĂ©ral, les bactĂ©ries se dĂ©veloppent plus facilement entre les plages de pH neutres qui penchent vers une aciditĂ© douce. D’autre part, des niveaux de pH de 4,5 ou moins sont capables d’inhiber la croissance bactĂ©rienne.

Température le T de FATTOM

La température est un élément clé dans le développement des bactéries.

Lorsque nous sommes dans des températures froides, la croissance des bactéries est inhibée. Cependant, plus les températures sont élevées, plus le risque de reproduction des bactéries est grand.

Dans tous les cas, la rÚgle générale est que la cuisson pendant 30 secondes à une température de 165° F tue les bactéries présentes dans les aliments.

D’autre part, la tempĂ©rature du rĂ©frigĂ©rateur ou du congĂ©lateur doit ĂȘtre maintenue Ă  40° F ou moins.

Le temps ou T de FATTOM

Comme la température, le temps est un facteur trÚs important dans la conservation des aliments, car il permet de les conserver dans des conditions optimales pendant des jours, des mois, voire des années.

>  Pourquoi devriez-vous ramasser les excréments de votre chien ?

Le maintien de la nourriture Ă  une tempĂ©rature adĂ©quate garantit l’inhibition de la croissance des bactĂ©ries qui peuvent causer des maladies.

Sinon, la croissance bactérienne se fera en quelques heures, laissant place à une reproduction millionnaire des bactéries.

OxygĂšne la O de FATTOM

L’oxygĂšne est un Ă©lĂ©ment indispensable Ă  la croissance des bactĂ©ries.

Une des techniques qui permet de conserver les aliments -aprĂšs la cuisson- est le confit.

Cette technique consiste Ă  conserver les aliments dans un rĂ©cipient couvert, oĂč se forme une couche de graisse capable de couvrir l’oxygĂšne qui empĂȘche la croissance des bactĂ©ries.

En plus du confit, un autre moyen fiable de conserver les aliments est la mise en conserve, dans ce processus l’air aspire la pression de la vapeur jusqu’à ce qu’elle se referme.

Humidité, correspond à la valeur M

Un autre facteur liĂ© Ă  la croissance des bactĂ©ries est l’humiditĂ©, puisque les bactĂ©ries sont capables de se reproduire dans ce milieu.

Certaines techniques utilisĂ©es pour Ă©liminer l’humiditĂ© et la prĂ©sence de bactĂ©ries dans les aliments sont : le fumage, le sĂ©chage au soleil et le sĂ©chage Ă  l’air.

En plus de ces techniques, une autre mĂ©thode pour extraire l’humiditĂ© prĂ©sente Ă  l’intĂ©rieur de l’aliment est rĂ©alisĂ©e par la salaison avec du sucre et du sel, qui absorbe l’humiditĂ© par osmose de ces mĂȘmes bactĂ©ries.

Avec FATTOM, il est possible d’éviter les dommages causĂ©s aux aliments par la prĂ©sence de bactĂ©ries.

Trois types de microbes qui apparaissent dans les aliments

Il existe trois types de microbes ou de micro-organismes présents dans les aliments, à savoir

  • Les bons microbes : ce sont les microorganismes utilisĂ©s pour produire des aliments, tels que le fromage, le yaourt, le pain, les mĂ©dicaments et les antibiotiques ; tous bĂ©nĂ©fiques pour l’homme.

  • Mauvais microbes: ce sont des microorganismes pathogĂšnes capables de provoquer des maladies qui affectent la santĂ© humaine.

  • Microbes :microorganismes capables d’endommager les aliments, causant des apparences, des textures, des odeurs et des goĂ»ts dĂ©sagrĂ©ables qui rĂ©duisent la qualitĂ© des aliments.

Types de contamination affectant les aliments

Il existe plusieurs types de contamination affectant les aliments, qui compromettent le bien-ĂȘtre et la santĂ© du consommateur. Parmi eux, nous pouvons citer les suivants :

Contamination biologique

La contamination biologique provient des ĂȘtres vivants, y compris des organismes microscopiques et non microscopiques.

Il existe deux types de risques biologiques: les micro-organismes qui contaminent les aliments ont la capacité de se développer sur ceux-ci et les agents pathogÚnes qui ne sont pas visibles sur les aliments mais qui affectent la santé du consommateur.

Bactéries

Les bactĂ©ries sont des organismes unicellulaires d’une grande importance pour la nature et l’homme.

Ils sont prĂ©sents dans la flore intestinale, bien qu’il existe Ă©galement des bactĂ©ries pathogĂšnes pour les ĂȘtres vivants.

Les bactéries pathogÚnes provoquent des intoxications alimentaires nuisibles à la santé, qui peuvent se produire en consommant des aliments contaminés ou en les manipulant mal lors de leur préparation.

Parasites

Les parasites sont des organismes qui profitent d’un autre organisme plus dĂ©veloppĂ© pour survivre.

Habituellement, les parasites pĂ©nĂštrent dans l’organisme en mangeant des aliments contaminĂ©s, affectant l’intestin et infectant d’autres organes.

Champignons

Les champignons sont des organismes plus complexes que les bactĂ©ries, capables de produire des pathologies qui affectent l’homme.

L’une des pathologies les plus courantes prĂ©sentant des caractĂ©ristiques cliniques produites par des champignons est la mycose.

Un autre aspect important de ce micro-organisme est qu’il est divisĂ© en moisissures et en levures.

Virus

Les virus sont des microorganismes capables de se rĂ©pliquer Ă  l’intĂ©rieur des cellules d’autres organismes et ont une grande capacitĂ© de contagion.

Les virus atteignent gĂ©nĂ©ralement les aliments par contamination d’origine fĂ©cale ou par l’eau contaminĂ©e qui entre en contact avec les lĂ©gumes, le poisson ou les fruits de mer.

En outre, le manque d’hygiĂšne est une autre cause de la prolifĂ©ration des virus.

>  Moyens efficaces pour nettoyer la douche

Contamination chimique des aliments

La contamination chimique des aliments est causée par la présence de substances chimiques qui, à court, moyen et long terme, ont des effets nocifs sur la santé du consommateur. Parmi les contaminants toxiques que nous avons :

Toxines naturelles

Les toxines naturelles produisent des toxines qui sont nocives pour la santĂ© du consommateur, certains lĂ©gumes et poissons ont ces propriĂ©tĂ©s, nous devons donc ĂȘtre prudents lorsque nous consommons ce type d’aliments.

Le poisson-globe possùde dans ses viscùres une puissante neurotixine capable de provoquer des troubles nerveux jusqu’à la mort.

Toxiques agricoles

Les toxines agricoles ont un effet néfaste sur les terres exploitées.

Les polluants agricoles qui sont nocifs pour la santé sont notamment les suivants

  • Les engrais azotĂ©s.

  • Les pesticides.

  • Contaminants issus de l’élevage du bĂ©tail, tels que les biocides, les facteurs de croissance et les produits de finition de la viande.

Toxiques pour l’environnement

Les toxines environnementales contaminent les aliments en raison d’une mauvaise manipulation et d’un contact avec des Ă©lĂ©ments nocifs pour la santĂ©.

Parmi les contaminants environnementaux que nous avons :

  • Arsenic : prĂ©sent dans certains mĂ©dicaments, les produits de protection du bois et les pesticides.

  • Mercure: prĂ©sent dans les fongicides, les pesticides et dans la prĂ©paration de certaines peintures.

  • Cadmium : bien qu’il ne soit pas prĂ©sent Ă  l’état libre dans la nature, il est liĂ© Ă  d’autres mĂ©taux.

  • Dioxines: utilisĂ©es pour blanchir le papier et traiter les produits pĂ©troliers.

  • PCB: utilisĂ©s depuis les annĂ©es 1930 comme isolants Ă©lectriques, fluides hydrauliques et plastifiants de peinture.

Contamination produite par les emballages

La contamination par les emballages est un autre point d’intĂ©rĂȘt , car les emballages peuvent contenir des additifs – tels que les encres des Ă©tiquettes et de l’impression sur mĂ©tal – au fil du temps.

Contamination physique

La contamination physique des aliments se produit par la prĂ©sence d’élĂ©ments ou d’objets qui ne correspondent pas Ă  l’aliment , ce qui provoque une maladie chez la personne qui consomme l’aliment.

Certains des éléments qui produisent une contamination physique sont

  • Les Ă©pines.

  • Os.

  • Des cristaux.

  • Des morceaux de bois.

  • MatĂ©riaux d’emballage.

Est-il possible d’éviter la contamination des aliments ?

Pour éviter la contamination des aliments, il est nécessaire de prendre certaines mesures pour garantir que les approvisionnements sont correctement entretenus. Parmi eux, nous pouvons citer les suivants :

Conseils pour éviter la contamination croisée

  • DĂ©sinfectez et gardez la cuisine propre ainsi que les ustensiles de prĂ©paration des aliments.

  • Conservez les aliments dans des boĂźtes situĂ©es Ă  l’écart du sol.

  • Évitez d’utiliser des substances toxiques dans les zones proches de la prĂ©paration des aliments.

  • Utiliser des ingrĂ©dients pour prĂ©parer des aliments en fonction de leur date de fabrication et de pĂ©remption.

  • SĂ©parez les aliments crus des aliments cuits.

  • Utilisez des planches Ă  dĂ©couper diffĂ©rentes pour chaque type de nourriture.

  • Ne coupez pas les ingrĂ©dients crus avec le mĂȘme couteau.

  • Ne touchez pas les ordures avec vos mains lorsque vous prĂ©parez la nourriture.

Température et temps, élémentaire pour éviter la contamination

  • PrĂ©parez les aliments Ă  une tempĂ©rature appropriĂ©e.Pour conserver les aliments cuits, il est nĂ©cessaire de les garder au rĂ©frigĂ©rateur.

  • Cuire les aliments correctement pour Ă©liminer complĂštement les microorganismes.Pour le stockage Ă  sec des aliments, il doit ĂȘtre maintenu Ă  une tempĂ©rature comprise entre 10°C et 21°C.

L’hygiùne, troisiùme maillon de la chaüne

  • Lavez-vous les mains avant et aprĂšs avoir manipulĂ© de la nourriture et ĂȘtre allĂ© aux toilettes.

  • Utilisez des outils tels que des toques, des gants, un tablier et un filet Ă  cheveux lorsque vous prĂ©parez des aliments.

  • Si vous avez le mal des transports, il est recommandĂ© de porter un masque facial.

  • si vous avez des blessures, l’idĂ©al est de les couvrir.

Vous savez tout sur FATTOM, vous n’avez plus d’excuse pour arrĂȘter la contamination des aliments dans votre cuisine. Appliquez ces conseils et si vous en avez un autre, partagez-le dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BASIC DATA PROTECTION INFORMATION

Responsible: Envalia Group, S.L.

Purpose: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Legitimation: Consentimiento del interesado.

Recipients: Los datos sĂłlo se transmiten a los proveedores que tienen una relaciĂłn contractual con Monouso.

Rights: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Additional information: You can find additional and detailed information on data protection in our privacy policy