fbpx

30 erreurs dans les menus des restaurants qui vous empêchent de vendre davantage

errores-en-la-carta-de-tu-restaurante

Les erreurs dans les menus des restaurants sont un problème que vous devez éviter à tout prix si vous voulez développer votre entreprise. En effet, un menu mal conçu a tendance à dérouter les clients et a un impact négatif sur leur expérience gastronomique. En outre, quelques erreurs de conception vous empêcheront d’augmenter vos ventes.

Repérer les points faibles de votre menu qui vous empêchent de réaliser plus de ventes est primordial pour accélérer votre croissance.

C’est pourquoi, à cette occasion, nous vous présentons les 30 erreurs à éviter pour élaborer des menus gastronomiques très efficaces. De cette façon, vous améliorerez la qualité de votre service dès que vos clients s’assoient à la table. Prenez donc du papier et un crayon, et rejoignez-nous dans cet intéressant voyage. Allons-y !

¿Qué encontrarás en este artículo?

Erreurs dans les menus des restaurants : 30 erreurs graves à éviter

Le menu est un élément qui joue un rôle important pour garantir les bénéfices de votre entreprise de restauration. C’est votre carte de visite pour tout ce que vous proposez et si elle n’est pas parfaite, elle peut être un facteur déterminant pour que les choses ne fonctionnent pas aussi bien que vous le souhaiteriez. Éviter autant que possible les erreurs dans sa préparation garantit que vos clients s’identifieront à votre proposition gastronomique. En outre, cela les aidera à apprécier l’expérience qu’ils vivront dans votre établissement.

Voici donc 30 erreurs que vous devez éviter à tout prix pour concevoir le meilleur menu :

1. Mauvaise coordination entre le thème et l’offre culinaire

La présentation du menu et de l’offre culinaire doit toujours correspondre au thème du restaurant. Sinon, vos clients comprendront mal la nature du service et celui-ci ne répondra pas à leurs attentes.

errores-cartas-de-restaurante

2. Mauvaise présentation du menu

Lorsqu’il est assis à l’intérieur du restaurant, la première chose que votre client remarque est l’apparence du menu. Par conséquent, si le menu est mal présenté, ils auront une image négative qui les accompagnera pendant toute la soirée. L’aspect du menu doit être stimulant et attrayant pour que les clients aient envie de profiter du service.

3. Récit détaillé des préparatifs

Parfois, une trop grande quantité d’informations pour décrire les plats est gênante pour les visiteurs. Par conséquent, optez pour des descriptions brèves mais compréhensibles.

Par conséquent, faites d’abord une brève présentation verbale, puis proposez un menu concret avec les spécialités du jour. Cela les aidera à se décider plus facilement.

4. Difficulté à lire le contenu

Si les clients ne comprennent pas le nom des plats figurant sur le menu, comment vont-ils les commander ? Choisissez une police de caractères large et facile à lire pour faciliter le processus. Assurez-vous également que les couleurs du papier et de l’encre sont appropriées.

Et n’oubliez pas d’être attentif pendant que le convive lit le menu, pour clarifier les éventuelles difficultés et les résoudre instantanément.

5. Répétition des offres spéciales de la veille

Contrairement aux préparations habituelles, il faut éviter de répéter les spécialités de la veille afin de ne pas produire un effet négatif. En outre, utilisez des produits frais dans les plats du jour pour souligner leur qualité. Pour ce faire, il est important que tout le personnel de cuisine soit informé pour voir le menu du point de vue des clients.

6. Mauvais aménagement intérieur

Si le menu ne respecte pas l’ordre des préparations qu’il propose, il ne sera pas compréhensible. Cela entraînera sans aucun doute une insatisfaction de la part de vos visiteurs. N’oubliez pas que le menu doit être organisé de manière cohérente, afin de faciliter la sélection de chaque élément.

Vous savez, les tapas et les entrées, les premiers et seconds plats, les desserts, les boissons, ou une alternative similaire est une séquence habituelle dans les meilleurs menus.

7. Mises à jour manuscrites de dernière minute

Bien entendu, le menu peut être mis à jour à tout moment pour diverses raisons. Cependant, le fait de modifier ses éléments avec de l’écriture manuscrite lui fera perdre son aspect professionnel.

Par conséquent, chaque fois que vous modifiez le menu, l’édition doit se faire dans une version imprimée facilement lisible. Cela permettra aux clients de rester satisfaits malgré le changement.

Le serveur se chargera d’informer sur les plats du jour. Si vous avez un menu quotidien régulier, vous pouvez ajouter une page supplémentaire à échanger en fonction du jour. Une autre idée consiste à accrocher un tableau noir sur lequel le plat ou le menu du jour est mis à jour chaque jour.

8. Dimensions incorrectes dans la taille

Le menu est un format écrit des offres servies dans un restaurant, un café ou un bar. Ses dimensions doivent correspondre au nombre de préparations que vous avez sur place. Toutefois, si la taille dépasse 22 cm x 28 cm, elle doit être fabriquée dans un matériau de qualité pour éviter qu’elle ne se détériore.

Dans le cas contraire, vous courez le risque que vos visiteurs aient du mal à le manipuler correctement, ce qui pourrait entraîner une insatisfaction.

9. Version photocopiée du menu

Comme nous l’avons déjà mentionné, le menu doit toujours être clair et facile à lire. En optant pour une version photocopiée , vous affectez l’image de l’entreprise. Cela restera dans l’esprit de vos clients, quelle que soit la qualité du service que vous offrez.

10. Fautes d’orthographe et de grammaire

Les fautes d’orthographe ou les descriptions d’aliments grammaticalement incorrectes sont inacceptables. Cela montre une négligence et un manque de professionnalisme dans le service. Par conséquent, avant de recevoir la version finale imprimée, vérifiez correctement tout le contenu pour éviter toute erreur.

11. Utilisation excessive de termes peu familiers

Les clients préfèrent les articles qui leur sont familiers. S’ils ne comprennent pas les conditions, ils risquent de ne pas être intéressés par cette offre alimentaire. Par conséquent, les articles non identifiés ou peu familiers généreront moins de retour sur les ventes.

Un menu bien conçu doit comporter des termes faciles à comprendre. Même si vous devez ajouter un nouvel élément, mettez une courte description pour que vos visiteurs le comprennent mieux.

Par exemple, vous pouvez nommer vos sandwichs (sandwich rock ‘n’ roll), mais n’oubliez pas d’indiquer les ingrédients qui les composent.

12. Ne pas inclure les traductions en Français

Les clients seront impolis si le menu n’est pas présenté dans leur langue maternelle. Pour éviter toute confusion et tout malaise, incluez des traductions d’ accompagnement afin de respecter le nom original.

13. Présentation des menus sale ou froissée

Un menu gâché donne toujours une impression peu appétissante aux utilisateurs et est le début d’une mauvaise expérience gastronomique. Si le menu est sale ou taché, cela soulèvera de sérieuses questions sur les normes d’hygiène du restaurant (en général, si le menu ressemble à cela, la cuisine aussi). Vous avez peut-être les locaux en parfait état, mais chaque détail compte.

Par conséquent, vérifiez quotidiennement les menus et assurez-vous qu’ils sont en parfait état avant de les présenter.

14. Ne pas inclure le plat du jour dans le menu

Un menu bien conçu avec des listes attrayantes d’offres gastronomiques augmentera toujours la qualité du service et la satisfaction des visiteurs. Par conséquent, un menu incomplet ne donnera pas envie de revenir dans votre restaurant. Par conséquent, si le menu ne comporte pas le plat du jour, cela créera un malaise, surtout pour vos clients habituels.

À cet égard, veillez à ce que le contenu soit révisé afin qu’aucun aliment ne soit oublié dans l’offre. En cas de mise à jour, le personnel responsable doit s’assurer que les nouveaux éléments sont insérés dans l’ordre.

15. Incapacité de servir à temps

Les clients sont dérangés s’ils demandent un article du menu et que le restaurant n’a pas la capacité de le servir. À cet égard, n’incluez dans le menu que les aliments et les boissons que vous pouvez réellement offrir.

Évitez également de limiter les plats à des périodes particulières, car cela est considéré comme un mauvais service. Par exemple, si votre client arrive à midi pour déjeuner et que ce qu’il a commandé n’est disponible qu’entre 16h30 et 18h00. N’oubliez pas que le menu doit toujours indiquer ce que vous pouvez offrir, et non le contraire.

16. Les portions ne correspondent pas à vos photos

L’ajout de photos haute définition des plats les rend plus attrayants et incite les clients à les commander. Toutefois, si les préparatifs ne correspondent pas à l’image, les attentes ne seront pas satisfaites et les visiteurs seront déçus. Dans ce cas, il est préférable d’être honnête. Équilibrez la publicité avec la qualité de la préparation.

17. Non compris un menu spécial pour les enfants

Un grand nombre de clients viennent dans votre restaurant avec leurs enfants. Et s’ils ne trouvent pas de nourriture pour eux, ce sera une déception pour toute la famille.

Il faut donc prévoir le menu et former le personnel chargé de gérer l’offre alimentaire pour les enfants. Cette action vise un niveau d’excellence du service et encourage la fidélisation des clients.

18. Nombre insuffisant de menus

Le fait de ne pas avoir suffisamment de menus à proposer aux invités, et de leur demander de les partager, réduit la qualité du service. Cela donnera également une mauvaise première impression. Il faut donc prévoir un nombre suffisant de menus pour répondre aux heures de pointe du trafic.

Comptez vos menus au moins une fois par semaine pour vous assurer que vous avez la bonne quantité. Et si nécessaire, imprimez davantage pour être prêt à faire face à des erreurs de placement ou à des accidents qui pourraient endommager le matériel.

19. La description des plats ne correspond pas à l’offre

Il est fréquent d’entendre des clients se plaindre parce que la nourriture ne correspond pas à la description du menu. Évitez de commettre cette erreur afin d’attirer davantage de personnes dans votre établissement. Sachez que l’utilisation de mots trop confus dans le libellé entraîne souvent une offre trompeuse.

Si vos visiteurs ne reçoivent pas leurs plats exactement comme ils l’ont demandé, ils seront déçus. Par conséquent, répertoriez les offres alimentaires avec un nom simple, accompagné d’une description standard.

20. Sans la section des desserts

Chaque menu devrait comporter une section consacrée aux desserts. N’oubliez pas que la description verbale du serveur ne suffira pas, car les clients ne se souviendront que de deux ou trois éléments. Par conséquent, incluez une section spéciale sur votre menu ou ajoutez un menu de desserts séparé.

Cela sera très utile et efficace pour augmenter les ventes de votre entreprise de restauration. Ce type de préparation ajoute de la profondeur à l’expérience culinaire des clients dans l’établissement.

21. Des prix élevés pour une petite portion

La portion de nourriture doit correspondre au prix du produit. Proposer de petites portions à des prix élevés vous fera perdre des clients. Par conséquent, lorsque vous élaborez votre menu, tenez compte de la structure des coûts de la matière première afin de fixer les bons prix.

22. Réservez les grandes préparations pour le déjeuner et le dîner uniquement

De nombreux clients préfèrent des repas plus copieux le soir. Par conséquent, proposer des repas complets uniquement à l’heure du déjeuner n’est pas aussi rentable. Pour en tirer le meilleur parti, planifiez votre menu en prévoyant de grandes portions , tant au déjeuner qu’au dîner.

23. Un menu dépourvu de plats exclusifs

Les options exclusives sont destinées à distinguer votre restaurant des autres entreprises de restauration. La liste des menus doit inclure vos spécialités pour attirer de nouveaux clients et les fidéliser. Au contraire, si votre menu ne propose pas de préparations qui vous différencient de la concurrence, les clients chercheront d’autres alternatives.

Garantissez donc une offre avec quelque chose en plus, au lieu de n’avoir que des plats courants. N’oubliez pas que des produits distinctifs, délicieux et accrocheurs, vous permettront de gagner de l’argent et d’acquérir un avantage concurrentiel.

24. Incluez des suppléments dans les tarifs de vos produits

Lorsque vous indiquez un prix sur le menu, les clients viennent avec des attentes claires quant au montant qu’ils devront payer. Par conséquent, si vous ajoutez un supplément au prix, ils se sentiront floués et ne viendront plus vous rendre visite à l’avenir.

25. Changement trop fréquent des éléments du menu

Presque tous les restaurants ont un menu central qui intègre le thème du restaurant, afin de cibler la niche pertinente. Si les éléments du menu sont modifiés ou mis à jour sans réflexion préalable, cela aura un impact sur la confiance des clients.

Il ne fait aucun doute que cela crée une certaine confusion quant à ce que vous pouvez attendre de votre entreprise. Pour éviter ces écueils, optez pour un menu hebdomadaire. Veillez à ce que l’offre reste cohérente avec votre concept.

26. Ne pas proposer d’alternatives végétariennes

La sensibilisation croissante aux bienfaits des légumes pour la santé signifie que nombre de vos clients opteront pour ces alternatives. Par conséquent, certains d’entre eux viendront dans votre restaurant en demandant des options sans viande.

Incluez cette préférence dans la liste des menus avec des préparations comprenant des plats végétariens aux normes de qualité élevées. De cette manière, vous augmenterez vos bénéfices et la satisfaction des visiteurs.

27. Présenter le même menu pendant des années

Les augmentations de prix sont-elles les seuls changements apportés à votre menu année après année ? Votre offre reste-t-elle la même au fil des ans, au lieu de se concentrer sur les demandes de vos visiteurs et les nouvelles tendances ? Si ces réponses sont positives, votre service est ennuyeux et vous risquez de perdre même vos clients les plus réguliers.

Votre menu doit présenter de nouvelles alternatives pour attirer les clients qui recherchent des nouveautés gastronomiques. Mettez le menu à jour au moins deux fois par an pour remplacer les articles moins populaires et ajouter des plats tendance. Mais n’oubliez pas que ces changements ne doivent pas être radicaux, ni trop fréquents.

28. Ajouter trop de restrictions au menu

Le fait d’ajouter trop de restrictions à l’offre de nourriture et de boissons crée une première impression négative. Par exemple, l’intérêt de vos clients diminuera s’ils remarquent les commentaires suivants dans le menu :

  • Nous nous réservons le droit d’admission dans les locaux de l’entreprise ou du restaurant.
  • Nous nous réservons le droit d’admission au restaurant ou au magasin.
  • Nous ne sommes pas responsables des articles perdus, endommagés ou volés.
  • Nous n’acceptons que les espèces.

Si des restrictions sont nécessaires, écrivez poliment en utilisant des formules de politesse afin que le client ne soit pas découragé et comprenne vos limites.

29. Ne pas inclure des options saines pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle

Outre les clients réguliers, votre menu doit satisfaire les clients qui recherchent des aliments liés à leur état de santé. Par conséquent, proposez des options saines pour le cœur avec des options à faible teneur en matières grasses et en sel. Ces alternatives conviennent aux patients diabétiques, obèses ou cardiaques.

L’idée est de montrer que vous vous préoccupez de ces visiteurs et de vous assurer un avantage concurrentiel par rapport aux autres entreprises d’accueil.

30. Nombre insuffisant d’articles de menu

Un menu bien conçu ne doit pas comporter un nombre excessif de plats ni offrir trop peu de variété. Vous savez ce qu’on dit, il y a de la vertu dans le juste milieu. Cela crée une confusion pour les clients et nuit à leur expérience dans le restaurant. Gardez à l’esprit qu’il faut lui proposer la nourriture qu’il désire dans un délai raisonnable.

Autres limites couramment observées dans la planification des menus

Vous devez également éviter de commettre les erreurs suivantes :

  • La taille des portions est mal déterminée et est soit trop grande soit trop petite pour les clients.
  • Utilisation de matériaux de mauvaise qualité pour le menu.
  • Proposer des aliments dont les techniques de préparation sont trop basiques.
  • Le menu n’est pas conservé dans l’ordre chronologique.
  • Un équilibre inadéquat entre les glucides et les protéines dans les aliments proposés au menu.
  • Des descriptions de préparation mal exprimées, ou un langage qui ne s’adresse pas à votre client idéal.
  • Absence de descriptions spéciales pour les vins.
  • Manque de valeur nutritionnelle dans les articles du menu.
  • Offrir trop d’options coûteuses.
  • Manque de variété dans les types d’aliments proposés au menu.
  • Trop peu de choix de vins sur la carte.
  • Supplément pour les vinaigrettes et les sauces.
  • Manque de créativité dans la description des éléments du menu.
  • Le menu est élaboré en tenant compte uniquement des articles haut de gamme.
  • Utilisation de termes classiques sans description adéquate dans le service.
  • En incluant uniquement les préparations qui, en raison de leur complexité, prennent trop de temps pour être servies.

Il est également important que votre restaurant utilise un tableau noir pour afficher les plats du jour, car cette pratique augmente les ventes. Si les clients ont du mal à comprendre quelque chose sur le tableau, ils auront moins d’options pour passer leur commande. Par conséquent, la description doit être placée à un endroit visible et son contenu doit être facile à comprendre.

C’est la fin de notre billet sur les erreurs dans les menus des restaurants et leur impact négatif sur la rentabilité. Profitez de ces informations pour créer les meilleurs menus et améliorer l’expérience culinaire de vos clients. Et n’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter pour recevoir d’autres conseils liés au secteur de l’hôtellerie et de la restauration – nous nous réjouissons de vous y voir !

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.

INFORMATIONS DE BASE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES

Objectif: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Droits: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Bénéficiaires: Los datos sólo se transmiten a los proveedores que tienen una relación contractual con Monouso.

Légitimation: Consentimiento del interesado.

Responsable: Envalia Group, S.L.

Informations complémentaires: You can find additional information on data protection in our privacy policy

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.