fbpx

Droit d’admission dans l’hôtellerie et la restauration : quand peut-on l’utiliser ?

derecho-de-admision-hosteleria

Vous vous demandez en quoi consiste le droit d’admission dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration? Félicitations ! Aujourd’hui, nous rédigeons cet article axé sur les propriétaires de tels locaux, afin de clarifier tous vos doutes.

Nous pensons qu’il est important de connaître tous les détails concernant le droit d’admission dans les locaux d’accueil afin de pouvoir l’exercer correctement. Et, à tout moment, de veiller à ce qu’elle ne serve en aucun cas à permettre la discrimination.

Sans plus attendre, venez découvrir avec nous ce qu’est le droit d’admission, quand il s’applique et les limites pour l’exercer correctement… C’est parti !

Quel est le droit d’admission ?

Le droit d’admission est un pouvoir légal détenu par le propriétaire d’une entreprise d’hôtellerie ou de restauration ou de tout autre secteur. Elle a pour but d’empêcher l’accès aux locaux à un certain type de public ou la permanence à l’intérieur des locaux après une certaine période.

Il convient de noter que ces jugements visant à établir quel type de public peut ou ne peut pas accéder aux locaux doivent être étayés par des critères juridiques. Afin que le droit d’admission soit utilisé pour éviter les problèmes au sein de l’entreprise, tels que les bagarres ou les altercations qui perturbent l’expérience du reste de la clientèle, et non pour soutenir la discrimination

Par conséquent, le propriétaire d’une entreprise d’hôtellerie peut interdire à un certain groupe de personnes d’entrer dans les locaux s’ils ne se conforment pas à ses instructions. Cette disposition trouve son fondement juridique dans l’article 59.1 (paragraphe e) du décret royal 2816/1982 du 27 août 1982. Approuvé en outre par le règlement de police des spectacles publics et des activités récréatives, qui stipule que :

Le public ne l’est peut-être pas : Entrer dans l’enceinte ou les locaux sans se conformer aux exigences auxquelles la Société avait conditionné le droit d’admission, par sa publicité ou au moyen d’affiches, bien visibles, placées dans les lieux d’accès, indiquant clairement ces exigences.

Divertissement public et activités récréatives Règlement de police

Quand le droit d’admission s’applique-t-il ?

Il est important de garder à l’esprit que vous pouvez appliquer le droit d’admission dans votre entreprise d’accueil en général, lorsque vous pensez qu’il est opportun de limiter l’accès à votre établissement à un certain type de public. Ceci à condition qu’il y ait des raisons objectives et non subjectives, vous ne pourrez donc pas refuser l’accès aux locaux sans raison logique.

>  18 blogs de cuisine pour améliorer vos compétences culinaires

Lorsque nous parlons de raisons objectives, nous faisons référence au fait qu’autoriser l’accès à un certain type de public peut avoir un impact négatif sur le développement des activités dans les locaux ou violer la réglementation en vigueur. Par exemple, l’interdiction d’accès aux mineurs.

Toutefois, cela ne signifie pas qu’en tant que propriétaire d’un lieu d’accueil, vous pouvez exiger n’importe quel type de conditions pour accéder à votre établissement. Les principes d’égalité énoncés à l’article 14 de la Constitution espagnole doivent toujours être respectés. Il est fait référence ici au fait qu’aucune exigence discriminatoire fondée sur le sexe, l’orientation sexuelle, l’orientation religieuse ou politique, la race ou la nationalité, le handicap, etc. ne peut être appliquée.

En outre, la manière correcte d’appliquer le droit d’admission est de placer un panneau à l’entrée qui soit pleinement visible par le public. Vous pouvez également placer le panneau de droit d’entrée dans l’espace de vente ou à l’endroit qui vous convient.

Quelles sont les limitations à l’accès à un établissement public ?

Veuillez noter que pour appliquer le droit d’admission, vous devrez suivre une série de lignes directrices instituées par la loi. Pour que tout se déroule correctement et que vous évitiez l’entrée dans vos locaux de personnes susceptibles de créer un climat de conflit.

Dans ce cas, si vous avez un établissement public (restaurant, bar, cafétéria, bar de plage, etc.), vous devez disposer d’un service d’admission comme un agent de sécurité, par exemple. Ce type de personnel contrôlera les entrées, les réservations et le contrôle des conditions établies, afin que le droit d’admission soit respecté.

Mais, en général, les cas où le droit d’admission s’applique sont :

Heure de fermeture des locaux

Il existe un droit d’admission lorsqu’un ou plusieurs clients arrivent pendant l’heure de fermeture. C’est l’un des cas les plus courants où elle s’applique, car de nombreux clients peuvent insister pour être servis, même si l’établissement est sur le point de fermer.

Pleine capacité

Elle s’applique également lorsque la capacité établie est pleine. Dans ce cas, il est conseillé de placer à l’entrée un panneau indiquant la capacité maximale autorisée. Afin que les clients soient conscients de la raison exacte pour laquelle l’accès leur est interdit.

Si le spectacle ou l’activité a déjà commencé

Il est courant d’organiser des événements dans des lieux d’accueil pour attirer l’attention du public ou pour célébrer un anniversaire avec des fournisseurs, des partenaires, etc. Dans ce cas, s’il s’agit d’un événement dont l’heure de début est stipulée, l’accès peut être interdit une fois qu’il a commencé.

Mettre en danger ou causer une nuisance aux autres spectateurs

Les personnes qui se trouvent dans l’une des situations suivantes peuvent également se voir refuser l’accès à votre établissement public :

  • Lorsqu’une ou plusieurs personnes font preuve d’un comportement violent causant des dommages aux locaux ou perturbant les autres clients.
  • Lorsque la personne est mineure et ne respecte pas l’âge établi dans la réglementation en vigueur.
  • Lorsque l’échange de substances psychotropes, telles que des drogues illégales, est observé dans les locaux.
  • Lorsque des armes ou des objets dangereux mettant en danger la vie des autres personnes présentes dans les locaux sont transportés.
>  Gobelets à café : quels sont les dommages causés à l'environnement ?

Le droit d’admission s’applique-t-il à l’ensemble du territoire espagnol ?

Non ! Malheureusement, il n’y a pas de législation compétente en Espagne pour mettre en œuvre cette question correctement. Cependant, il existe aujourd’hui des communautés autonomes qui ont réussi à établir des réglementations dans ce domaine.

Parmi les Communautés autonomes qui ont la compétence de légiférer en la matière, on trouve :

  • Andalousie.
  • Les îles Canaries.
  • Catalogne.
  • Navarre.
  • Madrid.
  • Communauté valencienne.
  • Îles Baléares.
  • La Rioja.
  • Pays basque.
  • Asturies.
  • Jaén

Certaines communautés autonomes ont même réglementé le droit d’admission dans plusieurs règlements, comme, par exemple :

Aragón

  • Décret 123/2010, du 22 juin, modifiant le règlement sur l’admission aux spectacles publics, aux activités récréatives et aux établissements publics. Approuvé par le décret 23/2010 du 23 février 2010 du gouvernement d’Aragon (BOA du 2 juillet 2010).
  • Décret 23/2010, du 23 février, du gouvernement d’Aragon, approuvant le règlement sur l’admission aux spectacles publics, aux activités récréatives et aux établissements publics.
  • Décret 220/2006, du 7 novembre, du gouvernement d’Aragon, qui approuve le catalogue des spectacles publics, des activités récréatives et des établissements publics de la Communauté autonome d’Aragon.
  • Loi 11/2005, du 28 décembre, qui réglemente les spectacles publics, les activités récréatives et les établissements publics de la Communauté autonome d’Aragon.

Îles Baléares

  • Décret 41/2011, du 29 avril, réglementant les services d’admission et le contrôle interne de l’environnement dans les activités publiques de divertissement et de loisirs (BOCAIB du 5 mai 2011).

Castilla-La Mancha

  • Loi 7/2011, du 21 mars, sur les spectacles publics, les activités récréatives et les établissements publics de Castilla-La Mancha (DOCM du 31 mars 2011).

Murcie

  • Loi 2/2011, du 2 mars, sur l’admission aux spectacles publics, aux activités récréatives et aux établissements publics de la Région de Murcie (BORM du 11 mars 2011).

La Rioja

  • Loi 4/2000 du 25 octobre BOR 18 novembre sur le divertissement public et les activités récréatives de la RCA. Art 20 sur le « droit d’admission ».

Jaén

  • Décret 10/2003 du 28 janvier (BOJA du 21 février) Reglamento General de Admisión de Personas a Establecimientos Públicos y Actividades Recreativas (partiellement modifié par le décret 119/2005 du 10 mai (BOJA du 20 mai)
  • Décret 258/2007 du 9 octobre (BOJA du 25 octobre).

Enfin, une fois le droit d’admission réservé, il ne reste plus qu’à s’assurer que le citoyen ou le client s’y conforme.

Et n’oubliez pas qu’en tant que propriétaire d’un lieu d’accueil, vous devez utiliser le droit d’admission à des fins objectives et non pour instaurer une discrimination fondée sur la race, la religion, l’orientation sexuelle, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BASIC DATA PROTECTION INFORMATION

Purpose: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Rights: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Recipients: Los datos sólo se transmiten a los proveedores que tienen una relación contractual con Monouso.

Legitimation: Consentimiento del interesado.

Responsible: Envalia Group, S.L.

Additional information: You can find additional and detailed information on data protection in our privacy policy