fbpx

Comment devenir consultant en restauration

como-ser-consultor-restaurante

Vous êtes un professionnel du secteur de la restauration et vous envisagez de nouveaux horizons de carrière ? Alors vous devriez suivre une formation de consultant en restauration. Avec l’augmentation du nombre d’établissements de restauration sur l’ensemble du territoire, ce spécialiste est de plus en plus demandé.

C’est pourquoi, dans cette opportunité, nous voulons vous montrer en quoi consiste cette alternative d’emploi, et les avantages qu’elle apporte. Cela vous semble intéressant ? Allons-y !

Qu’est-ce qu’un consultant en restauration ?

Un consultant en restauration est un professionnel qui a une grande expérience de travail dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration. Leur rôle est de conseiller les entreprises de restauration, en mettant leurs connaissances à votre disposition pour assurer les meilleures normes de service.

En outre, il porte son attention sur l’analyse de vos concurrents, en soulignant les échecs et les forces observés. Il offre ainsi un rapport détaillé de la situation, et propose des solutions adaptées aux besoins et aux lacunes de l’entreprise.

Toute cette méthodologie contribue à l’augmentation de la rentabilité de votre entreprise et à la réduction évidente des pertes.

Conseil en hôtellerie restauration, 8 conseils pour y parvenir

Voici les aspects les plus pertinents à réaliser à partir des fonctions de conseil en restauration:

1. Expertise dans différents domaines de l’entreprise

Il est un fait que les entreprises du secteur ont des processus, une structure et une dynamique différents de ceux des autres entreprises. Par conséquent, la base de votre service commence par la connaissance de ces activités afin d’être en empathie avec vos clients de manière naturelle.

En outre, l’expérience permet à ce professionnel d’avoir une vision large de l’entreprise, d’analyser les situations avec une perspective générale. Et si cette visite comprend des heures de travail dans chaque secteur du restaurant, c’est encore mieux.

2. Une bonne gestion des émotions

Pour travailler dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie, il est nécessaire d’avoir la capacité de gérer ses émotions. Ce n’est que lorsque vous parviendrez à canaliser vos impulsions et vos sentiments que vous serez en mesure d’aider à gérer ceux de votre public. Par conséquent, entamez un processus de découverte de soi et optimisez vos connaissances pour vous développer en tant que consultant professionnel.

Cela vous aidera sans aucun doute à obtenir la meilleure version de vous-même, pour ensuite aider vos clients à résoudre leurs besoins. L’idée est de pouvoir utiliser cet outil à l’avenir pour gérer jusqu’à 15 projets. La mauvaise gestion des émotions étant l’un des obstacles au développement optimal des entreprises du secteur de l’accueil.

>  Serviettes de table pour Halloween - Des idées créatives et originales

Et avec l’expérience, vous verrez que la plupart des problèmes peuvent être résolus par des conseils téléphoniques. Toutefois, pour atteindre cette efficacité, il faut de la discipline, de l’expérience et des efforts.

3. Un environnement commercial sain

La pratique saine d’un consultant évite la commercialisation incontrôlée de vos produits et services. Vous devez donc créer un environnement de confiance pour le client. Vous y parviendrez grâce à un service personnalisé et de qualité, en faisant en sorte que votre client se sente spécial.

L’idée est de créer un réseau qui unit les membres à partir de valeurs de solidarité, de respect et d’envie de se développer. En bref, un service de conseil pour les utilisateurs du premier degré.

4. Un environnement de travail confortable

Disposer d’un environnement confortable et de conditions adéquates vous aidera à rencontrer vos clients de manière régulière. Ceci est encore plus important lors de l’échange d’informations confidentielles. Ainsi, vos séances de travail seront plus fluides et vous obtiendrez des résultats optimaux.

Cependant, pour commencer, nous ne pensons pas qu’il soit indispensable d’investir des sommes excessives pour acheter ou louer un bureau. Commencez par un espace suffisamment grand pour servir le client, et efforcez-vous de le conditionner de manière accueillante.

5. Structure de l’entreprise

Il est important de savoir comment ces entreprises fonctionnent, mais vous devez connaître le modèle économique en profondeur. Formez-vous aux outils de gestion des restaurants, des calculs au concept lui-même. En comprenant la complexité du système, vous verrez que la plupart des problèmes sont de nature structurelle.

6. Continuez à vous former en permanence

Un aspect qui devrait aller de pair avec le conseil en restauration est la formation continue. N’oubliez pas que nous continuons d’observer chaque jour des changements dans la dynamique des restaurants, en particulier ces deux dernières années en raison de l’urgence sanitaire. Cela nous montre que notre secteur continue d’évoluer, pour offrir aux clients des expériences culinaires de qualité.

Accédez donc à des cours en ligne ou à des plateformes de formation professionnelle dans le domaine de l’alimentation et des boissons. Continuer à faire du travail de terrain dans les restaurants, les bars et les cafés. Tout ceci est un élément important pour garantir la fraîcheur de votre vision en tant que consultant en hôtellerie.

7. Diffusez votre profil professionnel par le biais de divers canaux en ligne

L’étape suivante consiste à utiliser le potentiel des réseaux sociaux pour faire connaître vos offres de services. À cet égard, créez un profil complet qui transmet professionnalisme, transparence et crédibilité. N’oubliez pas que LinkedIn est actuellement le leader du commerce B2B (business to business) et qu’il facilitera la mise en relation avec des clients potentiels.

>  Gants de cuisine jetables : Avez-vous les vôtres ?

Si vous avez des doutes, consultez les pages des autres consultants pour vous faire une idée plus précise de la question. À partir de là, il ne vous reste plus qu’à créer un contenu accrocheur , optimisé pour les moteurs de recherche, comprenant un texte web, des vidéos et des images.

8. Compléter vos compétences

Les données montrent que la plupart des consultants en restauration étaient auparavant des responsables des opérations dans des entreprises d’accueil. En outre, leur âge était d’environ 35 ans. Et leur principale motivation est l’indépendance et le besoin de projets stimulants.

Ces informations vous servent de base pour compléter votre profil professionnel. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un carcan, cela vous donne une idée de la vision et du chemin que vous devez emprunter pour vous améliorer.

Conditions requises pour devenir consultant en restauration

Comme nous l’avons mentionné précédemment, il n’existe pas d’instrument fermé sur les compétences du consultant en restauration. Cependant, il existe des compétences qu’il est important de posséder :

  • Les plus importantes sont les compétences en matière de gestion des émotions, l’accent étant mis sur la conscience de soi. Cet outil est très utile pour contrôler ses émotions et aider le client dans la plupart de ses problèmes.
  • Vaste expérience dans les différents domaines de la restauration et de l’hôtellerie.
  • Formation spécialisée en gestion hôtelière.
  • Compétences en matière de formation continue.
  • Posséder des valeurs d’entreprise élevées, telles que la responsabilité, l’honnêteté, l’engagement et la transparence.

Consultant restauration, une référence en matière de revenus

Après une étude approfondie de la concurrence actuelle et des tarifs publiés sur les plateformes spécialisées, nous sommes parvenus à des conclusions intéressantes :

  • Le consultant senior en restauration, qui a 5 ans ou plus d’expérience certifiée, gagne environ 100€ de l’heure.
  • En revanche, le consultant junior, dont l’expérience est comprise entre 2 et 3 ans, a un revenu d’environ 75 € par heure.
  • Et enfin, le consultant novice parvient à gagner environ 50 euros par heure travaillée.

Si nous projetons les chiffres ci-dessus, pour calculer une journée de travail de 40 heures, nous obtenons que le revenu mensuel se situe entre 8 000 et 12 000 euros. Cependant, cette performance, vous pouvez l’atteindre avec beaucoup de discipline, de persévérance, d’entraînement et d’efforts.

Être consultant en restauration peut être l’opportunité d’emploi que vous attendiez pour évoluer dans le secteur de l’hôtellerie. Si vous avez le profil expliqué ci-dessus, nous vous encourageons à assumer ces fonctions. Et si vous avez des doutes à ce sujet, contactez-nous pour vous aider dans tout ce dont vous avez besoin, nous vous attendons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BASIC DATA PROTECTION INFORMATION

Responsible: Envalia Group, S.L.

Purpose: Gestionar las solicitudes realizadas a través del sitio web, enviar comunicaciones comerciales y, en su caso, compras en línea.

Legitimation: Consentimiento del interesado.

Recipients: Los datos sólo se transmiten a los proveedores que tienen una relación contractual con Monouso.

Rights: Acceso a, Corrección, cancelación, oposición y otros derechos como se explica en la “Información adicional”.

Additional information: You can find additional and detailed information on data protection in our privacy policy